[Natation] : Ça part sur d’excellentes bases

first_imgDeux records nationaux en une seule course, les nageurs luxembourgeois n’ont pas amusé le terrain, mercredi lors de la première journée des championnats d’Europe en petit bassin, à Glasgow.Tous les messieurs qualifiés pour le grand rendez-vous de Glasgow étaient sur le pont dès la première journée de compétition, hier en Écosse. Une matinée qu’il a fallu suivre jusqu’au bout puisque le Luxembourg alignait une équipe pour le relais 4×50 m nage libre. Un relais inédit avec, dans l’équipe, les deux jeunes de la bande, Rémi Fabiani et Max Mannes, qui accompagnaient le lanceur Julien Henx et l’inévitable Raphaël Stacchiotti.Je me suis dit : “Ne te pose pas 3 000 questions et fais ce que tu sais faire.” J’avais très envie de nager. C’est passé super viteLe nageur de Talence a mis le relais sur d’excellentes bases, avec un temps canon (21″78), soit treize centièmes de mieux que son précédent record national! «Dans ma course, je savais qu’il y avait des mecs très forts comme le champion du monde du 50 m dos. J’ai pris un super départ, j’étais fort dans la tête. Je me suis dit : “Ne te pose pas 3 000 questions et fais ce que tu sais faire.” J’avais très envie de nager. C’est passé super vite», analyse Julien Henx.Derrière lui, Rémi Fabiani boucle ses deux longueurs en 22″93, Raphaël Stacchiotti en 22″00 et Max Mannes en 22″13 pour signer un nouveau record national de la très jeune discipline en 1’28″84 : «Je suis très content de ce début. C’était trop bien. De bon augure pour le 200 m de demain», se réjouit Max Mannes, qui sera donc en lice demain sur le 200 m nage libre. Distance sur laquelle il vise un meilleur temps.La journée avait déjà commencé avec Julien Henx. Au départ du 100 m pap, le Dudelangeois a fait de son mieux. Il prend la neuvième place de sa série en 53″40, son deuxième meilleur temps sur la distance après ses 52″86, qui datent des championnats de France de 2017. Avec une 49e place au général : «C’était bien pour démarrer les championnats», confiait-il après sa course. Rémi Fabiani part comme une fuséeDe son côté, Pit Brandenburger était au départ du 400 m nage libre. Une course qu’il boucle en 3’51″97, à 5″ de son record (3’46″97) : «Je me sens bien mais je manque un peu de caisse, je pense. Et j’ai voulu trop attaquer le premier 200 m», explique l’Antibois, qu’on attendra à son avantage sur le 200 m nage libre aujourd’hui.Le dernier nageur en lice en individuel était donc le rookie Rémi Fabiani. Aligné sur le 200 m dos, le jeune homme de 18 ans est parti comme une fusée puisqu’il vire à la mi-course en 56″27, soit près d’une seconde plus vite que sa course record (1’56″29) qui avait marqué les championnats nationaux à Differdange il y a un peu plus de deux semaines. Dans la seconde partie de l’épreuve, il a dû ralentir le tempo et a touché la plaque en 1’57″35, ce qui constitue tout de même son deuxième meilleur temps. Le tout, dix minutes avant de s’aligner sur le relais. Vous avez dit première journée chargée…Aujourd’hui, hormis Julien Henx, qui bénéficie d’un jour off, les cinq autres nageurs grand-ducaux seront sur le pont.Avec, on l’espère, de nouvelles perfs du même acabit. Voire encore mieux!Romain Haas Les classements100 m pap : Julien Henx 53″40 (49/61)200 m dos : Rémi Fabiani 1’57″35 (29/36)400 m nage libre : Pit Brandenburger 3’51″97 (39/44)Relais 4×50 m nage libre : Luxembourg 1’28″84 (RN)Henx (21″78 RN), Fabiani (22″93), Stacchiotti (22″00), Mannes (22″13)Aujourd’hui100 m dos : Max Mannes, Rémi Fabiani, Raphaël Stacchiotti100 m nage libre : Monique Olivier200 m nage libre : Rémi Fabiani, Max Mannes, Pit Brandenburger.center_img Partagerlast_img read more